dimanche 19 février 2017

Critique de Lion

Lion
8/10

De Garth Davis
Avec Dev Patel, Rooney Mara, Nicole Kidman 
Date de sortie 15 février 2017, vu le 18 Octobre 2016 en VOSTF

Synopsis : Une incroyable histoire vraie : à 5 ans, Saroo se retrouve seul dans un train traversant l’Inde qui l’emmène malgré lui à des milliers de kilomètres de sa famille. Perdu, le petit garçon doit apprendre à survivre seul dans l’immense ville de Calcutta. Après des mois d’errance, il est recueilli dans un orphelinat et adopté par un couple d’Australiens. 25 ans plus tard, Saroo est devenu un véritable Australien, mais il pense toujours à sa famille en Inde. Armé de quelques rares souvenirs et d’une inébranlable détermination, il commence à parcourir des photos satellites sur Google Earth, dans l’espoir de reconnaître son village. Mais peut-on imaginer retrouver une simple famille dans un pays d’un milliard d’habitants ?

Avis : Préparez-vous à mettre vos émotions à rude épreuve avec cette fabuleuse histoire vraie de Saro l'enfant kidnappé par un train à destination d'un avenir incertain.

Bouleversant, ce mot qualifie bien l'état d'esprit en sortie de séance. Ce film ne vous laissera pas indifférent, c'est certain. L'ambiance est rude, mais très vivante et vibrante. Les décors et paysages sont tellement différents et réalistes. Ils permettent un voyage perturbant pour notre protagoniste, en parfaite adéquation avec son aventure.

Côté casting un vrai régal. Sunny Pawar (Saroo Bierley jeune) petit, est à croquer, on ne peut que s'attacher à lui. Dev Patel (Saroo Brierley) bien connu pour son rôle dans Slumdog Millionnaire, est toujours aussi expressif, il vous charmera sans difficulté. Rooney Mara (Lucy) n'a pas besoin de beaucoup parler pour conquérir ses spectateurs. Nicole Kidman (Sue Brierley) est touchante et ressemble assez bien à la vraie Sue Brierley.

Je vous le conseille vivement, car c'est toujours intéressant de connaître un peu mieux cette aventure, surtout que le réalisateur, Garth Davis, nous gratifie d'images des vraies personnes au générique de fin.

Bande annonce

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos com's