lundi 12 janvier 2015

Critique de Men, Women & Children

Men, Women & Children

de Jason Reitman
Avec Ansel Elgort, Adam Sandler, Rosemarie DeWitt
Sortie le 10 décembre 2014, vu le 14 novembre 2014 en VOSTF


Sommes-nous complètement addicts de tous nos appareils électroniques ? Est-ce devenu une sorte de drogue à laquelle nous ne pouvons plus nous passer ? Voilà un film qui nous fait réfléchir et nous donne plus ou moins la résolution de ce fléau.

Côté casting, Jennifer Garner fait son retour en douceur et c'est très appréciable. Ansel Elgort (Tim Mooney) est bien mais rien de bien extraordinaire que pour son rôle dans nos étoiles contraires. Kaitlyn Dever (Brandy Beltmeyer) est le côté rebelle qui fallait pour contrer "sa mère" psychorigide. Dean Norris (Kent Mooney) est fidèle à ce que l'on connait déjà, tout à fait correct. Adam Sandler (Don Truby) m'a tout bonnement agacé, je ne l'ai pas trouvé très crédible dans sa prestation.

Le film vaut le coup d’œil, il donne à réfléchir sur notre consommation parfois excessive de notre mobile.

Lyd

Bande annonce VOSTF

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos com's