dimanche 6 mars 2016

Critique Room

Room
8,5/10

De Lenny Abrahamson
Avec Brie Larson, Jacob Tremblay, Joan Allen
Date de sortie 9 mars 2016, vu le 26 janvier 2016 en VOSTF

Synopsis : Jack, 5 ans, vit seul avec sa mère, Ma. Elle lui apprend à jouer, à rire et à comprendre le monde qui l’entoure. Un monde qui commence et s’arrête aux murs de leur chambre, où ils sont retenus prisonniers, le seul endroit que Jack ait jamais connu. L’amour de Ma pour Jack la pousse à tout risquer pour offrir à son fils une chance de s’échapper et de découvrir l’extérieur, une aventure à laquelle il n’était pas préparé.

Avis : Nous voilà encrés dans une histoire des plus tragiques et poignantes à laquelle toute jeune fille peut être embarquée bien malgré elle. Ce drame d'être enlevé et séquestré pendant des années dans une chambre à l'ambiance glauque et avec l'enfant de son agresseur, n'est vraiment pas à souhaiter à qui que ce soit, même à son pire ennemi.

La force et le courage de Joy (Brie Larson) à protéger son fils Jack (Jacob Tremblay) contre le méchant Nick (Sean Bridgers) et à survivre face à la dure réalité de sa situation, est guidée par l'espoir d'entrevoir une sortie de secours après toute ses années de souffrance et d'angoisse.

La prestation de Brie Larson lui vaut un oscar de la meilleure actrice largement mérité. Chacune de ses émotions sont justicieusement exprimées, ce qui fait la force incontestable de son personnage. Jacob Tremblay est très attachant, son innocence permet un peu de gaieté et de douceur dans cet univers rude. Sean Bridgers (Nick) n'a pas le rôle facile mais s'en sort très bien car on a sincèrement envie de le trucider, enfin son personnage. Joan Allen (Grand-mère) est géniale, elle sait faire la part des choses en toute équilibre. William H. Macy (Grand-père) est un personnage blessé par la situation, on ne peut que compatir.

Je vous le conseille vivement et j'espère que vous n'êtes pas claustrophobe, car le sentiment d'asphyxie est vite prenant quoiqu'il en soit. 

Bande annonce

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos com's