lundi 28 septembre 2015

Critique de Ant-Man

Ant-Man
9/10

de Peyton Reed
Avec Paul Rudd, Michael Douglas, Michael Peña
Sortie le 14 juillet 2014, vu le 16 juillet 2015

Synopsis : Scott Lang, cambrioleur de haut vol, va devoir apprendre à se comporter en héros et aider son mentor, le Dr Hank Pym, à protéger le secret de son spectaculaire costume d’Ant-Man, afin d’affronter une effroyable menace…

Avis : Le personnage Marvel que si peu connaissent et pourtant si important et fascinant. Il est petit en taille mais c'est justement là toute sa force. Il est puissant et il sait jongler en toute agilité aussi bien sur ses qualités que sur ses faiblesses.

Les effets spéciaux sont très réussi. La différence de proportion de taille humain à taille fourmis est tout à fait crédible et nous donne même a réfléchir et a envier Scott Lang (Ant-Man) pour son costume de super héros.

Paul Rudd (Scott Lang "Ant-Man") est à la hauteur (sans mauvais jeu de mot je vous promets), il a su s'imposer et nous faire découvrir ce personnage en douceur et par magie. Michael Douglas est sans nul doute le personnage inoubliable. Il a un tel charisme qu'il prend la première place sans mal dans cette histoire hors norme. Evangeline Lilly n'est pas des plus indispensable même si je l’apprécie, elle ne m'a pas franchement convaincu, sa prestation était trop faible, dommage pour la touche féminine qui a du caractère c'est loupé.
Mention spéciale pour nos amies les fourmis que vous verrez maintenant différemment tellement elles sont utiles et puissantes.

L'humour était la partie que je redoutais le plus, car en voyant les bandes annonces, celles-ci présagées du lourd et mal dosé, mais bien heureusement il est tout bonnement parfait et ne rend pas le personnage de Scott Lang complémentent ridicule (comme Tony Stark dans Iron Man 3 par exemple).

Je vous conseille vivement de le voir sur grand écran avec petits et grands et prenez bien sûr le meilleur véhicule qu'il soit "La fourmis".

Bande annonce

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos com's