lundi 21 janvier 2013

Un parc à thème Twilight ? Non merci répond Stephenie Meyer

Un parc à thème Twilight ? Non merci répond Stephenie Meyer !

 
Maintenant que la franchise Twilight a fini sa carrière au cinéma, les nombreux fans de la saga littéraire et cinématographique attendent avec impatience de savoir ce qui va advenir d’Edward et Bella. Si les premières rumeurs venant de Lionsgate auguraient de spin-off ou bien encore d’une série , Stephenie Meyer vient de déclarer au micro de MTV qu’elle refuserait une chose concernant sa saga : la création d'un TwilightLand.

C’est à l’occasion de la présentation à Sundance de son nouveau film en tant que productrice, Austenland, avec Keri Russell, que Stephenie Meyer a fait cette révélation.
 
Alors qu’elle aimerait prendre des vacances à Austenland si elle le pouvait – dans cette prod', une fan de Jane Austen se rend dans un endroit où tout le monde prétend vivre au XIXe siècle - la romancière a répondu qu'elle ne voudrait pas se rendre dans un parc inspiré par Twilight. "Ce serait tellement ennuyeux. Il faudrait retourner au lycée ? Qui a envie de ça ? Ce ne seraient pas pas des vacances. Non, ce serait horrible. Personnellement, je n’ai pas envie d’y retourner… "
Meyer a-t-elle enterré, avant même qu'elle soit envisagée, la conception d’un parc Twilight ?
 
 

 
On peut dire qu'elle a carrément enfoncé le clou. Stephenie Meyer a fait des blagues sur l’éventualité d’un parc et de ses potentielles attractions : "Je suppose que vous pourriez faire un tour de vampire mécanique en lui grimpant sur le dos ?".
Une référence à la scène où Bella se promène entre les arbres dans Fascination, sur le dos d'Edward. Meyer termine alors sa boutade avec un sarcastique : "Voilà qui poserait des problèmes de logistique, car vous pourriez facilement tomber".

Rappelons que la romancière possède les droits sur la franchise Twilight.
Si elle ne veut pas entendre parler d'un parc sur ce thème, un tel projet ne devrait jamais voir le jour.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos com's