dimanche 19 mars 2017

Critique de La Belle et la Bête

La Belle et la Bête
6/10

De Bill Condon
Avec Emma Watson, Dan Stevens, Luke Evans
Date de sortie 22 mars 2017, vu le 14 mars 2017 en VOSTF

Synopsis : Fin du XVIIIe siècle, dans un petit village français. Belle, jeune fille rêveuse et passionnée de littérature, vit avec son père, un vieil inventeur farfelu. S'étant perdu une nuit dans la forêt, ce dernier se réfugie au château de la Bête, qui le jette au cachot. Ne pouvant supporter de voir son père emprisonné, Belle accepte alors de prendre sa place, ignorant que sous le masque du monstre se cache un Prince Charmant tremblant d'amour pour elle, mais victime d'une terrible malédiction.

Avis : Nous re-voilà plongés dans ce conte plein de magie et d'émotions nuancé de bons et de méchants personnages, de couleurs pleines de vies, mais surtout submergé de chansons (à mon grand regret).

Ce long-métrage est moins un live action, tel que le livre de la jungle, mais plus une comédie musicale sauce Disney. À mon humble avis, ce n'était pas toujours judicieux de pousser la chansonnette où les scènes d'actions et autres, peuvent simplement être expliquées par des dialogues et de la mise en scène.

Si nous passons ce détail, le film est très fidèle à l'animation, par son histoire, mais aussi l'ambiance générale, le côté sombre et lugubre du château et de la Bête et son opposé si lumineux de la Belle et les personnages attachants du château du prince.

Les effets spéciaux sont plutôt convaincants. La bête est plutôt bien faite, il lui manque juste une part plus effrayante. Les personnages comme Lumière, Big Ben et les autres sont eux très réussis et donne une part de magie et un certain charme.

Côté casting, Emma Watson (Belle) remplit amplement son rôle. Elle est jolie, sensible mais pas trop et battante. Dan Stevens (La Bête) est étrangement plus crédible en bête qu'en humain, donc si c'était le but c'est réussi. Kevin Kline (Maurice, le père de Belle) est parfait, son personnage m'a plus marqué dans cette version que celui du dessin animé, pour vous dire à quel point il marque les esprits par son talent. (Ewan McGregor) Lumière est toujours autant attachant, il apporte vraiment de la joie. Ian McKellen (Big Ben), Emma Thompson (Mme Samovar, la théière), Nathan Mack (Chip/Zip), Audra McDonald (Garderobe), Stanley Tucci (Cadenza), Gugu Mbatha-Raw (Plumette) sont sympathiques et bien fidèles à ce que l'on connaît déjà. Luke Evans (Gaston) est incroyablement narcissique à souhait, il a su jouer son rôle à fond pour notre plus grand plaisir. Josh Gad (LeFou) n'avait franchement pas besoin d'une telle polémique sur son homosexualité tellement c'est subtil et furtif.

Les deux heures passent vraiment toutes seules, malgré le fait qu'il n'y a rien de nouveau, mais c'est tout de même un joli spectacle.

Bande annonce

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos com's