samedi 11 février 2017

Critique 50 nuances plus sombres

Cinquante nuances plus sombres
4/10

De James Foley
Avec Dakota Johnson, Jamie Dornan, Kim Basinger
Date de sortie 8 février 2017, vu le 9 février 2017

Synopsis : Dépassée par les sombres secrets de Christian Grey, Anastasia Steele a mis un terme à leur relation pour se consacrer à sa carrière d'éditrice. Mais Grey occupe toujours toutes ses pensées et, lorsqu'il lui propose un nouvel accord, elle ne peut lui résister. Peu à peu, elle découvre le douloureux passé de son sulfureux M. Cinquante Nuances. Tandis que Christian lutte contre ses démons intérieurs, Ana doit prendre la décision la plus importante de sa vie...

Avis : Comme pas mal d'entre vous, je ne suis pas franchement convaincue par ce deuxième chapitre qui manque cruellement de nuances d'intérêt, en tout cas les cinquante n'y sont pas.

Certes, il reprend bien la suite du premier (50 nuances de Grey) avec nos deux personnages perturbés par leur séparation en se convainquant sincèrement que c'était la meilleure chose à faire, surtout du point de vue d'Anastasia Steele (Dakota Johnson). Mais Christian Grey (Jamie Dornan) laisse quelques petites touches d'attention destinées à ne pas se faire oublier de son ex-soumise malgré les réticences de celle-ci.

La tension dramatique et les actions nombreuses ne sont malheureusement pas à la hauteur de ce qu'elles auraient pu être. Elles n'arrivent pas à convaincre car elles sont trop vite résolues et manque pour le coup d'être percutantes.

Côté casting, le couple Johnson / Dornan fonctionne très bien, sinon mieux. Jamie Dornan (Christian Grey) est plus à l'aise avec sa partenaire et physiquement plus musclé ce qui assure une sensualité assumée. Dakota Johnson (Anastasia Steele) reste la même, doucement sexy. Bella Heathcote (Leila Williams) est parfaite en femme délaissée, elle marque les esprits malgré le peu de scène qu'elle a. Un grand bravo à Kim Basinger (Elena Lincoln) qui nous donne un personnage tenace et dangereux. Eric Johnson (Jack Hyde) n'a pas franchement le temps de développer son personnage même s'il s'en sort très bien tout de même. Rita Ora (Mia Grey) a, elle aussi, trop peu de scènes mais nous laisse des moments amusants. Eloise Mumford (Kate Kavanagh) n'a pas du tout d'interaction avec Christian alors que dans le livre c'était des passages bien piquants.

Pour ce qui est des scènes de sexe, elles sont toujours très sensuelles et subjectives. Il y a effectivement quelques minutes de plus mais rien de bien flagrant. Une scène qui peut retenir l'attention est celle de l'ascenseur, eh oui il a encore frappé. Elle donne une touche très coquine et amusante à la fois.

La bande son est moins passionnante que dans le premier volet. Personnellement aucune chanson ne m'a conquise au point dans oublier totalement son existence. La chanson de Taylor Swift et Zayn - I Don’t Wanna Live Forever est utilisée pour le générique de fin - sur lequel d'ailleurs il faut bien rester pour découvrir un teaser de la suite -. Elle aurait pu être utilisée pour combler une des nombreuses scènes trop longues pour pas grand chose, au moins, ça aurait occupé en musique.

Je vous le conseille seulement si vous êtes curieuse ou curieux de connaître cette suite tant attendue par les fans, sinon n'hésitez pas à attendre de le voir chez vous tranquillement vous pourrez vous occuper à autre chose car il est franchement long.

Bande annonce

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos com's