samedi 10 décembre 2016

Critique Manchester by the Sea

Manchester by the Sea
8/10

De Kenneth Lonergan
Avec Casey Affleck, Michelle Williams, Kyle Chandler
Date de sortie 14 décembre 2016, vu le 25 novembre 2016 en VOSTF

Synopsis : Manchester by the Sea nous raconte l’histoire des Chandler, une famille de classe ouvrière, du Massachusetts. Après le décès soudain de son frère Joe (Kyle Chandler), Lee (Casey Affleck) est désigné comme le tuteur de son neveu Patrick (Lucas Hedges). Il se retrouve confronté à un passé tragique qui l’a séparé de sa femme Randi (Michelle Williams) et de la communauté où il est né et a grandi.

Avis : Comment faire le deuil de proches quand tout nous les rappelle au moindre détail. Comment ne pas être submergé par la tristesse et la colère dont on est forcé d'accepter la situation. Peut-être en se déconnectant de la réalité ? Voilà l'ambiance de Manchester by the Sea.

La mise en scène monte crescendo dans les émotions. L'aspect froid, voire même glacial, est joué aussi bien par le personnage principal, Lee Chandler (Casey Affleck), que par des décors paysages hivernaux apportant une couleur bleue très claire et aveuglante en même temps.

Côté casting, Casey Affleck (Lee Chandler) est sans aucun doute bien meilleur que son frère Ben Affleck. Il a ce charisme naturel qui fait que l'on n'a pas besoin de l'entendre beaucoup pour comprendre l'intention qu'il souhaite donner à son personnage auquel on s'attache tout de suite. Kyle Chandler (Joe Chandler) est parfait, il assume complètement son rôle, l'amour inconditionnel qu'il porte à son frère Lee Chandler est sincère. Michelle Williams (Randi Chandler) n'est pas la plus attachante. D'ordinaire je l'aime bien mais dans ce film je la trouve irritante et cela ne vient pas de son personnage mais plutôt qu'elle en fait légèrement trop face à Casey Affleck qui lui est nickel. Lucas Hedges (Patrick) que je découvre dans ce long métrage, est assez surprenant et charismatique.

Je vous le conseille bien sûr, il vous bouleversera d'une manière ou d'une autre.

Bande annonce

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos com's