mardi 13 septembre 2016

Critique Dans le noir

Dans le noir
7/10

De David F. Sandberg
Avec Teresa Palmer, Maria Bello, Billy Burke
Date de sortie 24 août 2016, vu le 27 août 2016

Synopsis : Une famille en proie à une mystérieuse créature qui ne vit que dans le noir.
Petite, Rebecca a toujours eu peur du noir. Mais quand elle est partie de chez elle, elle pensait avoir surmonté ses terreurs enfantines. Désormais, c'est au tour de son petit frère Martin d'être victime des mêmes phénomènes surnaturels qui ont failli lui faire perdre la raison. Car une créature terrifiante, mystérieusement liée à leur mère Sophie, rôde de nouveau dans la maison familiale. Cherchant à découvrir la vérité, Rebecca comprend que le danger est imminent… Surtout dans le noir.

Avis : Pas franchement partante pour aller voir un énième film d'horreur dans le genre je fais du bruit sur une scène à tension dramatique pour faire sursauter les plus frileux, et bien grosse erreur de ma part, certes c'est bien un long métrage à frissons, mais qui fera réagir intelligemment les moins sensibles.

L'histoire est originale et bien adaptée tout en respectant l'univers du genre épouvante. L'atmosphère lugubre et dramatique de l'esprit maléfique est tout bonnement réussie.

Côté casting nous avons un bon choix pour ces personnages très américains dans leurs styles de vie assez violente. Teresa Palmer (Rebecca) est courageuse, elle a cette part d'adulte que beaucoup de la jeune génération possède. Maria Bello (Sophie) est connue pour des rôles plus glamour, donc vous l'apprécierez de la voir incarner un personnage torturé. Billy Burke (Paul) a un petit rôle, mais qui ne vous laissera pas indifférent. Gabriel Bateman (Martin) est attachant, on ne peut que comprendre et compatir à son malheur. Alexander DiPersia (Bret) permet les touches d'humour non négligeables dans cette aventure effrayante.

Les effets spéciaux sont plutôt réussis dans l'ensemble, en tout cas la peur est bien présente et sera sûrement réelle pendant la séance.

Je vous le conseille bien sûr et ensuite à vous de me dire si vous aurez le courage d'éteindre la lumière. 

Bande annonce

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos com's