mercredi 3 août 2016

Critique de Free dance

Free Dance
7/10

De Michael Damian
Avec Keenan Kampa, Nicholas Galitzine, Jane Seymour
Date de sortie 3 août 2016

Synopsis : Grâce à une bourse d’études, la jeune ballerine Ruby Adams, originaire du Midwest, fait ses premiers pas dans une prestigieuse école de danse new-yorkaise. Elle rencontre par hasard Johnnie Blackwell, un violoniste anglais talentueux. Alors que tout les oppose, une compétition qui pourrait changer leurs vies les pousse à mettre en commun leurs talents, avec l’appui de la troupe de hip-hop The SwitchSteps, et les amène à explorer leurs univers respectifs ; plus encore, à se découvrir eux-mêmes.

Avis : Qu'attendez vous d'un film sur la dance ? Pour ma part, que cela soit rythmé avec un minimum de logique et pourquoi pas dosé d'une touche d'émotion sentimentale. Ce long métrage rempli sans souci ces critères.

C'est tellement homogène dans l'aventure que malheureusement ça pêche dans le rythme qui est pourtant soutenu par la musique et la dance. Passez outre, vous aimerez sûrement les chorégraphies et même pourquoi pas vous donner l'envie de bouger.

Les deux protagonistes principaux sont méconnu à mes connaissances, donc cela est un premier avis pas décevant. Ruby (Keenan Kampa) est radieuse qui sait faire briller tout ceux qu'elle entoure. Johnnie (Nicholas Galitzine) est rebel mais pas trop, il permet d'être l'opposé de Ruby tout en la complètent. Jane Seymour (Oksana) a un petit rôle mais qui est agréable. Kyle (Richard Southgate) est le petit bourgeois prétentieux à baffer, il est parfait pour ce genre de rôle.

Vous aimez la saga sexy dance et compagnie, je vous le conseille car ce film détend et donne la pêche, surtout en ce temps estival.

Bande annonce

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos com's