samedi 30 novembre 2013

Critique Hunger Games : L'embrasement

Hunger Games : L'embrasement

Note : 8/10
De Francis Lawrence
Sortie le 27 novembre 2013 

Durée : 2h26min
Genre : Action , Drame , Science fiction

Avec Jennifer Lawrence, Liam Hemsworth, Josh Hutcherson

Nous voici de retour dans la vie de Katniss qui, dans ce nouveau volet, est vraiment celle qui nous embrase.
Jennifer est plus à l'aise et épanouie dans ce deuxième film, on sent qu'elle a prit confiance en elle et qu'elle maîtrise son personnage.
Josh Hutcherson à su donner plus de valeur et de force à son personnage et n'inspire pas de pitié face au comportement de Katniss.
Liam Hemsworth donne plus de consistance et de présence à son personnage bien qu'il reste encore trop effacé et secondaire.
Ce triangle amoureux est malheureusement peu intéressant, on ne sent pas de réelle hésitation de Katniss qui embrasse ses deux rivaux sans plus d'émotions.

Le film, quant à lui, est une merveille niveau adaptation. Il reprend vraiment le plus attendu, montre ce qui était important dans le livre. 
Il éclaircie même certains passages et souligne d'autres qui méritaient d'être mis en avant et approfondie pour appuyer l'impact des événements. Ils ont donc su opérer un excellent et fidèle choix.

Les effets spéciaux sont toujours aussi plaisants et bien fait surtout pour cette arène plus élaborée encore que la précédente.
Une jolie composition musicale bien que rien de trop marquant non plus.

De l'émotion et de l'humour tout au long du film qui nous font vivre les scènes et nous amènent pleinement avec les personnages dans leurs aventures.

Une fin mitigée puisqu'elle sera sans doute frustrante pour les personnes n'ayant pas lu le livre, mais rassurez vous vos questions trouverons réponse dans le dernier volet. Pour ceux qui ont lu les livres et qui se sont moins attachés a cette fin vous y verrez une Katniss clairement désireuse de vengeance.

En bref une suite à ne pas rater, encore un film très fidèle au livre ce qui est plaisant, mais qui a surtout su apporter du rythme et plus encore à un livre parfois imparfait.

Thrécy

Bande annonce

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos com's